English

Accueil > Les PTOM > Caraïbes > Curaçao > Présentation de Curaçao

Présentation de Curaçao

Etat membre : Le Royaume des Pays-Bas
Superficie (km2) : 444
Population : 142 180
(1er janvier 2010, source : CBS Curaçao)
Densité (/km2) : 319
Capitale : Willemstad

Localisation

Dans la mer des Caraïbes, 35 milles nautiques au nord des côtes d’Amérique, à 12°7’0”N, 68°56’0”O.

Topographie

Curaçao s’étend sur environ 62 km de longueur et sur 4 à 14 km de largeur, la largeur la plus faible étant située au milieu de l’île. Curaçao est essentiellement plate, mais bordée de collines sur toute sa longueur. La colline la plus haute, la Sint Christoffelberg, culmine à 372 m (1220 pieds) d’altitude et constitue le premier objet visible à l’approche par le nord ou l’ouest. Sint Barbara, 194 m (637 pieds) d’altitude, constitue le premier objet visible à l’approche par l’est. Tafelberg, 230 m (755 pieds) d’altitude et Sint Antonieberg, 172 m (564 pieds) d’altitude, sont aussi situées dans la partie est.

Climat

Curaçao est situé hors de la ceinture cyclonique. Climat chaud et ensoleillé tout au long de l’année. La température moyenne y est d’environ 27° C (env. 80’s F). Les Alizés soufflent constamment de l’Est, reprenant aux mois de printemps. Les précipitations annuelles moyennes atteignent 570 mm (22 pouces).

Activités économiques

Les activités principales de Curaçao sont le tourisme, la raffinerie et le transbordement de pétrole, le secteur commercial et maritime. Pour l’année 2010, une croissance réelle du PIB de 0.1% a été estimée avec une inflation de 2.8% (source : CBS Curaçao). La croissance a été réalisée par les secteurs du tourisme et ceux liés au tourisme, tels que le commerce et l’immobilier, mais atténuée par les secteurs de raffinerie et de transbordement de pétrole. PIB nominal en 2010 : 5284,1 millions de Nafl (source : BCS de Curaçao).

Statut politique et administratif

Le 10 octobre 2010, Curaçao a obtenu le statut de pays autonome au sein du Royaume des Pays-Bas. Le Chef de l’État est la Reine. La structure politique de Curaçao consiste en un Parlement et un Conseil des Ministres, dirigé par un Gouverneur nommé par la Reine et qui la représente. Une Cour Commune de Justice sert les Entités du Royaume. L’Administration publique compte 9 ministères.

Universités / spécialités

L’Université de Curaçao Mr. Dr. Moises Frumencio da Costa Gomez est l’ancien nom
de l’Université d’état de Curaçao. L’Université des Antilles Néerlandaises (UNA) a été
instituée par décret national le 12 janvier 1979 (JO 1979 no. 12). Depuis 2010, l’Université est le siège de la Présidence de Bonne Gouvernance de Développement des États des Petites Îles des Caraïbes de l’UNESCO.
L’UNA compte actuellement cinq facultés. www.una.an/
Université Internationale des Caraïbes www.ciucuracao.info
Université Intercontinentale des Caraïbes (anciennement CURISES) www.icuc-university.org
Université St. Martinus (Faculté de Médecine) : http://www.martinus.edu

Focus

Willemstad : Plan National de Développement Communautaire 2010-2015

Plus de 100 de nos 270 quartiers à Curaçao sont en piètre état. Ce fait alarmant constitue la motivation d’aboutir à un plan national, compatible avec notre sens de l’urgence pour faire face à ce défi. Le Plan national de développement communautaire se fonde sur la conviction selon laquelle le gouvernement n’est qu’un des acteurs et non le seul et unique. Pour le développement durable d’un quartier, l’engagement des habitants est crucial, de même que celui du secteur privé et de la science.

Selon le Plan national de développement communautaire, réduire la pauvreté uniquement grâce aux améliorations d’infrastructures ne suffit pas. Il doit être accompagné d’un investissement en ressources humaines, c’est-à-dire, investir dans la population. Les cinq objectifs principaux au coeur du Plan national de développement communautaire sont :

  1. Créer des zones attractives et agréables,
  2. Promouvoir l’emploi et stimuler l’esprit d’entreprise,
  3. Élever le niveau d’instruction et de formation,
  4. Soutenir la famille et les familles,
  5. Améliorer la sécurité et réduire les nuisances dans les quartiers.

Le concept de “quartiers aptes à vivre” est relativement complet. Il se réfère à la fois aux qualités de l’environnement et de la vie des individus qui sont interdépendantes. Du moment où l’environnement exerce une influence négative sur l’état mental et physique des résidents, cela affecte aussi la productivité au travail, les efforts scolaires des enfants, la sécurité dans les quartiers et le comportement social des individus. En conséquence, investir dans l’environnement constitue une contribution importante à l’amélioration de la situation socio-économique des quartiers.

Le programme d’investissement pour un premier lot de 15 quartiers aura un budget estimé à environ 180 M. de Nafl. issus du budget de l’État, du secteur privé et d’autres fonds. L’objectif est d’avoir mis en oeuvre l’amélioration de 60 quartiers en 2015.