English

Accueil > Les PTOM > Isolés > Saint Hélène, Ascension, Tristan da Cunha > Présentation de Sainte-Hélène, Ascension et Tristan da Cunha

Présentation de Sainte-Hélène, Ascension et Tristan da Cunha

Etat membre : Royaume-Uni
Superficie (km2) : Sainte-Hélène 121 km2, Ascension 88km2, Tristan da Cunha 98km2
Population : 4257 Sainte-Hélène (Recensement de 2008) 4177 estimé
en mai 2011, 710 Ascension (Recensement de 2008), 260 Tristan da Cunha (Mai 2010)
Capitale : Jamestown (Sainte-Hélène), Georgetown (Ascension), Edinburgh of the Seven Seas (Tristan da Cunha)

Localisation

Océan Atlantique Sud. Sainte Hélène (15o56’S, 5o43’O) se trouve à 1287km au sud-est d’Ascension (7o56’S, 14o25’O) et à 2430km au nord de Tristan da Cunha (37o4’S, 12o19’O)

Topographie

Les îles sont de formation volcanique et possèdent une importante flore et faune endémique. Sainte-Hélène est très vallonnée, dénudée sur son littoral et verdoyante à l’intérieur des terres. Ascension est en grande partie aride et s’élève en un sommet verdoyant. Tristan da Cunha est généralement abrupte, pour atteindre un point culminant de 2,062m. La végétation a été détruite à grande échelle au cours des siècles précédents à Sainte-Hélène et à Ascension. Les éboulements de rochers constituent un danger pour Jamestown, c’est pourquoi des ouvrages de protection y ont été réalisés.

Climat

Sainte-Hélène jouit d’un climat maritime dont la clémence est maintenue par les alizés soufflant du sud-est. Les températures à Jamestown, sur le littoral nord des Îles-sous-levent, varient de 15oC à 32oC et tendent à baisser de 5oC à 6oC à des altitudes plus élevées. Le climat d’Ascension est tropical et celui de Tristan da Cunha est subtropical.

Activités économiques

Sainte-Hélène dépend fortement de l’appui budgétaire de la Grande Bretagne (13.863.000£ en 2009/2010), mais génère certains revenus, principalement de l’agriculture, de la pêche et du tourisme. Ascension bénéficie d’une modeste présence britannique et américaine, mais ne dispose pas d’une activité économique significative. Tristan da Cunha possède une industrie halieutique.

Statut politique et administratif

La constitution de Sainte-Hélène prévoit un mandat de Gouverneur, un Conseil Exécutif et un Conseil Législatif. Les membres du Conseil Législatif sont élus et cinq d’entre eux sont désignés à siéger au Conseil Exécutif. Les gouvernements des îles de l’Ascension et de Tristan Da Cunha sont dirigés par des Administrateurs qui en réfèrent au Gouverneur et qui collaborent avec un Conseil de l’Île élu.

Universités/spécialités

L’enseignement primaire et secondaire est assuré sur l’ensemble des trois îles. À Sainte- Hélène, le Centre d’Enseignement pour Adultes et de Formation Professionnelle propose des qualifications professionnelles et d’apprentissage à distance reconnues au R.U. Tout autre enseignement de troisième cycle doit être acquis à l’étranger.

Focus

Améliorer l’accès géographique pour rendre possible le développement économique

Sainte-Hélène, Ascension et Tristan da Cunha (TDC) sont de petites îles isolées manquant cruellement de ressources naturelles exploitables sur le plan commercial. Sainte-Hélène comme Tristan da Cunha ne sont accessible que par la mer, tandis que l’île d’Ascension possède un aéroport militaire. Aussi l’amélioration de l’accès à Sainte-Hélène et à Tristan da Cunha est-elle considérée comme une priorité.

En 2010, le Gouvernement Britannique a provisoirement donné son accord de financement d’un aéroport sur Sainte-Hélène, assurant le respect de tous les objectifs du "Protocole d’accord". Ces objectifs sont centrés sur la nécessité pour les GE de mettre en oeuvre de nouvelles politiques d’encouragement des investissements dans l’économie des îles ainsi que sur l’accroissement du nombre de touristes visitant Sainte-Hélène et, ce, sur une base annuelle. La croissance économique ainsi obtenue devrait aider l’île à parvenir à l’autosuffisance et à réduire sa dépendance financière vis à vis de la Grande Bretagne.

L’infrastructure actuelle de Sainte-Hélène ne permet pas de faciliter ni de soutenir le développement futur, en conséquence de quoi des améliorations ont été apportées à l’embarcadère de Sainte-Hélène au titre des 9ème et 10ème Fonds Européens de Développement. La construction d’un bâtiment des douanes et d’accueil des passagers est en passe d’être achevée et le quai a été élargi pour permettre des opérations de débarquement plus sûres et plus efficaces. La construction d’installations d’accostage - une digue brise-lame et des ouvrages annexes principalement financés par l’allocation territoriale du 10ème FED en vertu desquels le Document unique de programmation et d’accord de financement a été signé - devrait être entamée en 2012. L’accostage plus sûr permettra d’augmenter le nombre de bateaux de croisière visitant l’île, contribuant ainsi à la croissance de l’industrie du tourisme dans les îles.

Le 3 novembre 2011, le contrat de fourniture d’un aéroport a été officiellement signé avec la SARL (Pty) Basil Read en vue de la conception, de la construction et de l’exploitation de cet aéroport. Il s’agit là d’une nouvelle mémorable pour Sainte-Hélène. L’aéroport sera l’investissement le plus important jamais réalisé sur notre île.

Sainte-Hélène peut désormais envisager surmonter les obstacles liés à de difficiles conditions naturelles d’accès ayant entravé sont développement durable depuis sa découverte.