English

Accueil > Les PTOM > Isolés > Iles Falkland > Présentation des Iles Falkland

Présentation des Iles Falkland

Etat membre : Royaume Uni
Superficie (km2) : 12,173
Population : environ 2500
Densité (/km2) : 0,25
Capitale : Stanley

Localisation

Les Îles Falkland sont situées dans l’Atlantique sud, à près de 650 km du continent sud américain. L’archipel est constitué de deux îles principales (Falkland orientale et Falkland occidentale) et de 778 îles plus petites, pour une superficie totale d’environ 12.000 kilomètres carrés.

Topographie

La campagne est généralement vallonnée, plutôt peu couverte de végétation et d’arbres mais présentant des caractéristiques inhabituelles comprenant des chaos rocheux, “coulées” de rochers de quartzite anguleux qui “déboulent” du sommet des collines. La tourbière constitue le type de terrain principal et la prairie sa végétation naturelle, avec quelques espèces de bruyères et d’arbustes nains. Il n’existe pas d’arbres indigènes, mais des arbres de culture y croissent. Les montagnes les plus élevées sont le Mont Usborne, sur la Falkland Orientale (705 mètres) et le Mont Adam sur la Falkland occidentale (700 mètres).

Climat & Environnement

La température varie entre un maximum de 24ºC en janvier et un minimum de -5ºC en juillet/août. Les précipitations y sont généralement faibles, les hivers n’y sont pas aussi rigoureux qu’au R.U. et l’île jouit de plus d’ensoleillement que le sud de l’Angleterre. Il existe un riche éventail de vie sauvage animale et végétale dans les îles Falkland, dans de nombreux sites de ce paysage naturel préservé.

Activités économiques

L’île a connu une croissance économique importante ces 25 dernières années, due pour une large part à la déclaration d’une Zone de Gestion et de Conservation des Pêcheries en 1986 ayant servi de catalyseur au développement de l’industrie de la pêche, qui représente aujourd’hui 60% du PIB. Le tourisme et l’agriculture constituent aussi des activités économiques importantes et des efforts soutenus sont réalisés pour tirer de plus grands bénéfices de ces secteurs (voir focus). De récentes activités de prospection pétrolière ont aussi contribué à stimuler l’économie locale.

Statut politique et administratif

Les Îles Falkland sont des Territoires Britanniques d’Outre-mer. Le R.U. est attaché à la souveraineté des Îles et promeut le droit des insulaires à l’autodétermination. Une nouvelle Constitution est entrée en vigueur en 2009, accordant à la population locale le droit d’auto-gouvernance dans tous les domaines, à l’exception de ceux de la défense et des affaires étrangères.

Focus

Îles Falkland : Promotion du développement durable dans le secteur de l’agriculture

Grâce au soutien budgétaire reçu par le truchement du 9ème FED, les Îles Falkland ont poursuivi leur effort de diversification de l’économie du Camp (campagne) loin de la dépendance vis-à-vis des revenus de la laine pour lancer de nouvelles activités telles que la production de viande. Auparavant, le centre d’intérêt agricole clé avait été la production de laine, avec celle de la viande provenant d’animaux plus âgés comme second centre d’intérêt. Toutefois, depuis ces deux dernières décennies, la demande en grosse laine et en mouton a fortement baissé au niveau mondial.

En conséquence, les Îles ont appliqué des programmes d’amélioration génétique et d’optimisation des pâturages depuis le début des années 90 en vue de développer et de promouvoir un élevage ovin à double usage (laine et viande), de réduire le diamètre de la fibre de laine (en micron), d’accroître la productivité par augmentation du taux de reproduction et de réduire la mortalité en laissant partir à l’exportation quantités d’agneaux ainsi que de moutons. La réponse à l’amélioration génétique a été marquée, avec une réduction de 2 microns sur 5 ans (24,7 en 2010/11). Reporté sur la production annuelle de laine des Îles Falkland cela représente un apport supplémentaire de 1,93M £ en 2010/11. En outre, en raison de la chute des valeurs de la laine entre 1992 et 2007, les fonds STABEX ont été utilisés pour le soutien du développement de l’infrastructure rurale, comprenant un projet d’énergie renouvelable d’installation d’éoliennes dans les exploitations agricoles, de façon à réduire les frais généraux agricoles.